Rechercher

L’étudiant étranger en France



Un étranger qui souhaite étudier en France doit posséder un visa de long séjour. L’étudiant doit remplir certaines conditions.


Les conditions


Les étrangers souhaitant étudier en France peuvent le faire sous certaines conditions :

  • Etre étranger non européen

  • Souhaiter faire des études à titre principal en France

  • Ne pas posséder déjà un titre de séjour pour des motifs personnels ou familiaux

La procédure


L’étudiant étranger doit être muni d’un visa de long séjour valant titre de séjour étudiant.

Il doit également suivre des études en France :

  • dans un établissement public ou privé d'enseignement supérieur ou de formation initiale ou

  • dans un organisme de formation professionnelle supérieure.

Sont dispensés de ce visa :

  • L’étudiant venu en France pour passer un concours ou un examen d'entrée dans l'enseignement supérieur. Il recevra un visa de court séjour étudiant-concours

  • L’étudiant entré régulièrement en France lorsqu’il a accompli 4 années d'études et est titulaire d'un diplôme au moins équivalent au master ou d'un titre d'ingénieur, ou lorsqu’il a suivi une scolarité en France depuis au moins vos 16 ans et poursuit des études supérieures, à condition de prouver leur caractère réel et sérieux.

Dans ces cas l’étudiant pourra demander une carte de séjour auprès de la Préfecture.

Il y a 5 cas pour lesquels le visa long séjour valant titre de séjour étudiant ou la carte est délivré automatiquement :

  • L’étudiant venant en France dans le cadre d'une convention signée entre l'État et un établissement d'enseignement supérieur, dans lequel il est inscrit,

  • L’étudiant ayant réussi le concours d'entrée dans un établissement d'enseignement supérieur ayant signé une convention avec l'État,

  • L’étudiant boursier du Gouvernement français,

  • L’étudiant titulaire du bac français préparé dans une école relevant de l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger et qui a été scolarisé 3 ans minimum dans un établissement français à l'étranger,

  • si son pays a signé avec la France un accord de réciprocité sur l'admission au séjour des étudiants.

La carte est remise par la Préfecture du domicile de l’étudiant.

442 vues